Archives du blog

Le risque

Être photographe en zone de guerre… c’est quelque chose. Je ne pense pas être capable d’en dire plus, car il faut sûrement le vivre pour pouvoir vraiment savoir ce que c’est. Mais c’est dangereux, ça c’est certain. Et ce, peu importe le conflit ou l’événement.

Sur le site du journal britannique The Guardian, quelques photographes racontent l’histoire poignante derrière des clichés pour lesquels ils ont failli y laisser leur vie.  Je n’en dis pas plus. Eux, ils étaient sur place et ils savent ce que c’est. À eux la parole!

The shot that nearly killed me

ATTENTION  Je dois vous avertir que les photos sont dures et certaines sont très violentes.

Publicités