Archives du blog

Les jeux olympiques d’hiver 10

Innsbruck 1976

1976_InnsbruckComme ce sont les deuxièmes jeux olympiques à se dérouler à Innsbruck, deux vasques ont été allumées dans le stade. Comme à toutes les éditions, ces jeux comporte leur lot de premières. En patinage artistique, l’Américain Terry Kubicka réussi pour la première fois de l’histoire des jeux un saut périlleux arrière. Cette année-là, la danse sur glace a fait sa première apparition au jeux olympiques. Pour la première fois aussi, le bobsleigh et la luge sont disputées sur la même piste, chose devenue habituelle aujourd’hui.

Le classement des médailles ressemble beaucoup aux jeux précédents alors que l’URSS arrive encore en tête avec 27 médailles suivi de l’Allemagne de l’est et des États-Unis. 37 pays y ont participé pour 37 épreuves et le nombre d’athlètes augmente encore en passant à 1123.

Les deux vasques olympiques d'Innsbruck. Source: http://www.olympic.org

Les deux vasques olympiques d’Innsbruck. Source: http://www.olympic.org

Un événement

Les jeux olympiques d’hiver de 1976 devaient au départ se dérouler à Denver. À la dernière minute, les habitant du Colorado votèrent contre l’utilisation de fonds publics dans le cadre des jeux. Ce qui se passa est que Denver s’avéra être beaucoup moins prête à recevoir les jeux qu’elle le prétendait. Le budget avait été sous-évalué et l’organisation est rapidement devenue chaotique. C’est pour trouver les fonds manquants qu’on demanda au habitants du Colorado, lors de l’élection présidentielle de 1972, s’ils acceptaient de participer au financement de ces jeux et le « non » fut majoritaire. Le CIO retira donc les jeux à Denver et un nouvel emplacement a dû être trouvé rapidement. Comme la ville avait déjà reçu les jeux 12 ans auparavant, Innsbruck déposa sa candidature et le CIO accepta.

Canada

Comme en 1972, il n’y a pas d’équipe de hockey canadienne en 1976. Mais la délégation canadienne de 59 athlètes remporte tout de même trois médailles : Kathy Kreiner a remporté l’or en ski alpin, Cathy Priestner a remporté l’argent en patinage de vitesse et Toller Cranston a remporté le bronze en patinage artistique.

 

Lake Placid 1980

Lake placid 1980Encore une fois, les jeux olympiques d’hiver se déroulent dans une ville qui les a déjà accueillis. Après avoir échappé les jeux de Denver quatre ans plus tôt, les Américains vont pouvoir accueillir de nouveau les olympiques d’hiver dans une ville qui avait déjà toutes les installations. 37 pays et 1072 athlètes se disputent 38 épreuves. Pour la première fois, les organisateurs ont recours à la neige artificielle pour compléter les pistes en manque de neige. Le classement des médailles est exactement le même qu’à Innsbruck, seul le nombre de médailles change. L’URSS est donc en tête avec 22 médailles, moins que l’Allemagne de l’est et ses 23 titres, mais le nombre de médailles d’or est supérieur. Le grand champion de ces jeux est le patineur de vitesse américain Eric Heiden qui remporta cinq médailles d’or soit une dans chacune des épreuves de la discipline.

Un événement

Après la série du siècle, voici le miracle sur glace. Lors d’un match décisif pour l’obtention de la médaille d’or la victoire des Américain sur les Soviétiques était improbable, mais a vraiment eu lieu. L’équipe de l’URSS avait la réputation d’être invincible et avait déjà remporté la médaille d’or aux quatre derniers jeux. Au premier match préparatoire, les Américains se sont inclinés 10-3 contre les Soviétiques, rien pour les encourager.Mais

Les Américains qui n'en reviennent pas d'avoir gagné l'or au hockey. Source: http://olympic.org

Les Américains qui n’en reviennent pas d’avoir gagné l’or au hockey. Source: http://olympic.org

lors de leur dernière rencontre, au terme d’un match passionnant et enlevant, les jeunes Américains inexpérimentés ont réussi à déjouer les Soviétiques avec un score serré de 4-3. Ils ont pu ainsi se rendre au match de la médaille d’or contre la Finlande qu’ils ont aussi remporté. C’est un scénario digne d’un film d’Hollywood et il a d’ailleurs été raconté à la télévision et au cinéma. Le miracle sur glace est un événement important dans la culture populaire américaine, on peut facilement se l’imaginer. Alors que le régime soviétique, et la guerre froide avec lui, était sur ses derniers milles, cette victoire a peut-être dépassé un peu le cadre sportif. 

Le Canada

L’équipe de hockey canadienne est revenue à la compétition, mais ne se rend pas jusqu’en finale cette année-là. Mais il y a une médaille marquante en 1980 : Gaétan Boucher remporte l’argent en patinage de vitesse à l’épreuve du 1000 mètres. Ses grandes performances restent encore à venir. Une autre médaille pour le Canada : le bronze en ski alpin avec Steve Podborski. Le Canada avait 59 sportifs présents à Lake Placid. 

 

Pour d’autres photos, entre autres de la mascotte raton laveur de Lake Placid: http://www.olympic.org/photos-fr/innsbruck-1976 et http://www.olympic.org/photos/lake-placid-1980

Les jeux olympiques d’hiver 8

Innsbruck 1964

De nouveau quelques premières en ces jeux se déroulant en Autriche. Le ski alpin est maintenant chronométré au centième de seconde et la flamme olympique est allumée à Olympie et le sera toujours par la suite. Ces jeux marquent aussi les premières participations de la Mongolie, l’Inde et la Corée du Nord. Sans surprise, ce sont encore une fois les olympiens soviétiques qui dominent avec 25 médailles au total.

1964_InnsbruckUn record de participation : 1091 athlètes de 36 nations dans 34 épreuves. Un record d’assistance aussi : plus d’un million de personnes assistent au jeux. Aucuns problèmes donc excepté un cruel manque de neige. L’armée a donc carrément descendu de la neige des montagnes pour terminer les pistes de ski et différentes installations.

Il s’est passé une petite anecdote intéressante alors que nous vivons présentement les victoires des sœurs Dufour-Lapointe. Les françaises Marielle et Christine Goitschel ont participé toutes les deux aux épreuves de ski alpin. Lors de l’épreuve du slalom, Christine arrive première devant sa sœur et, deux jours plus tard, c’est Marielle qui gagne l’or au slalom géant alors que Christine termine deuxième. Voilà une autre famille qui avait le ski dans le sang!

Un événement

Les jeux d’Innsbruck marquent la première attribution de la médaille Pierre De Coubertin qui récompense l’esprit sportif. Voici l’événement qui a amené sa création. L’italien Eugenio Monti prête un boulon d’essieu aux britanniques Tony Nash et Robin Dixon durant l’épreuve de bobsleigh. Ce geste a permis à l’équipe britannique de gagner la médaille d’or alors que les Italiens ont remporté le bronze. C’est pour récompenser son geste d’une grande sportivité que Monti se fit remettre la toute première médaille Pierre de Coubertin. 

 

Depuis ce temps, le CIO donne ce prix à ceux qui démontrent d’un véritable esprit sportif durant les jeux ou ayant contribué au mouvement olympique. C’est parait-il, une récompense suprême qui dépasse la médaille d’or. 15 médailles Pierre de Coubertin ont été attribuées jusqu’à maintenant. Notons pour l’occasion que la dernière vient tout juste d’être attribuée à titre posthume à nul autre qu’au très regretté Richard Garneau. Amusante coïncidence, les jeux d’Innsbruck de 1964 ont été les premiers jeux d’hiver que le journaliste a couvert.

Le Canada

Pour la première fois de l’histoire des jeux olympiques d’hiver, le Canada ne gagne aucune médaille en hockey. Mais la délégation de 55 athlètes remporte tout de même trois titres. L’or au bob à quatre (Vic Emery, Peter Kirby, Douglas Anakin et John Emery), l’argent en patinage artistique en couple (Debbi Wilkes et Guy Revell) et le bronze en patinage artistique féminin (Petra Burka). Le couple de patineurs a remporté initialement la médaille de bronze, mais un problème concernant l’équipe allemande, qui avait alors la seconde place, a fait que leur médaille leur fut retirée ce qui donna l’argent aux Canadiens. Ceci étant dit, les informations se contredisent un peu à ce sujet, les choses ne semblent pas être très claires pour tout le monde à ce sujet. Mais l’information que j’ai trouvé le plus souvent est que les Canadiens ont fini par avoir l’argent. 

Pour plus de photos: http://www.olympic.org/photos/innsbruck-1964