Archives du blog

Bonbon du week-end: prochain embarquement…

Cette semaine, c’est un bonbon pour les yeux. Dans leur section sur les exoplanètes, la NASA, en collaboration avec le Jet Propulsion Laboratory, présente une page savoureuse de rétro-futurisme. On nous propose quelques activités dont la planification du temps de voyage vers un autre monde. Or, parmi tout cela, le plus intéressant sont les affiches annonçant les différentes destinations. Elles semblent être toutes droit sorties d’un film de science-fiction des années 1950 et sont, selon moi, de petites oeuvres d’art. Quelques exoplanètes sont ainsi devenues des destinations de rêve pour le grand voyageur en vous. Le plus beau dans tout cela? Le tout est monté selon des faits scientifiques rigoureux et on apprend plusieurs choses sur ces quelques planètes. Nous sommes à la NASA après tout, c’est sérieux! Il n’y a que les artistes qui ont laissé aller leur imagination à partir de ces faits. Seul petit bémol à cette page: on en aurait pris bien plus. J’espère que dans l’avenir, elle sera encore plus garnie. Un travail énorme est fait de la part des scientifiques et des astronomes amateurs pour la découverte des exoplanètes. Une fois de temps en temps, c’est agréable de pouvoir juste rêver un peu.

Les affiches sont téléchargeables et imprimables. C’est là que ça se passe: https://exoplanets.jpl.nasa.gov/alien-worlds/exoplanet-travel-bureau/.

Si la recherche d’exoplanètes vous intéresse, je vous encourage à visiter tout le site de Planet Quest; il est rempli d’informations très intéressantes.

Source NASA/JPL-Caltech

Source NASA/JPL-Caltech

Source NASA/JPL-Caltech

Source NASA/JPL-Caltech

 

 

Publicités

Petite hydrographie de notre système solaire

mars

Source: NASA

La grosse nouvelle scientifique des dernières heures est celle de la découverte d’eau liquide très salée sur Mars. La NASA fit cette annonce hier en après-midi, causant un bel enthousiasme dans la communauté scientifique. La possibilité de présence d’eau liquide pourrait, par exemple, grandement faciliter de futurs voyages sur la planète rouge. Cette découverte titille aussi l’imagination, car jusqu’à maintenant, la Terre semblait être le seul endroit où l’eau liquide pouvait couler. Plein d’hypothèses concernant la possibilité de vie sur Mars font alors surface. Or, c’est déjà connu depuis plusieurs années que l’eau existerait ailleurs dans le système solaire. On sait déjà qu’elle existe sous forme de glace ou de vapeur, mais l’eau liquide est aussi une possibilié. Même assez loin de nous.

 

Ganymède. Source: NASA

Ganymède. Source: NASA

Ce sont des lunes de Jupiter et de Saturne qui seraient le plus susceptibles de contenir de l’eau liquide sous une épaisse couche de glace, la plupart du temps. C’est le cas d’Europe, Callisto, Enceladus, Mimas et Ganymède. Dans le cas d’un océan complètement bloqué sous une surface, ce serait très difficile pour la vie d’y évoluer. Seulement Enceladus et Europe seraient soupçonnées de peut-être pouvoir être dans la possibilité d’abriter de la vie. Soyons prudent, car rien ne peut être vérifié pour l’instant. Titan, la lune de Saturne ayant tant fasciné le monde il y a quelques années, pourrait aussi posséder un océan sous sa surface. Il y a aussi Neptune qui possède une lune intéressante. En effet, les scientifiques considèrent la possibilité d’un océan sous la surface de Triton, sans pouvoir le confirmer. Finalement, deux planète naines retiennent aussi notre attention. Pluton pourrait posséder un océan sous sa surface. La mission New Horizon devrait d’ailleurs pouvoir nous permettre d’en savoir un peu plus sur cette hypothèse. Plus près de nous (relativement), Cérès possède une grande quantité d’eau sous forme de glace et une petite partie de cette eau pourrait être liquide. Toutes ces informations sont pour la plupart des suppositions des scientifiques à la suite d’observations. Par contre, pour les 5 premières lunes que j’ai nommées, les indices sont là et sont très forts. Toutefois, rien n’est confirmé à 100%.

L’eau n’est donc pas une exception dans notre système solaire. Par contre, la nouvelle concernant Mars a ceci d’unique: l’endroit où elle été trouvée. Toute cette eau potentielle dont j’ai parlé est sous la surface rocheuse ou glacée des lunes et planètes. Ce serait impossible qu’elle soit présente à la surface en raison des températures et de la pression inospitalières de ces objets célestes. Le fait d’avoir aperçu de l’eau en surface ailleurs que sur la Terre, voilà ce qui est inédit et surprenant. C’est une nouvelle comme celle-là qui nous permet de rêver aux surprises que nous réservent encore notre système solaire et notre univers.

 

Pour une explication pertinente de l’eau sur Mars qui décrit bien ce que c’est concrètement: http://cieletespace.fr/node/19665

Source des informations: NASA